Accueil Tosse / Vie Pratique / Régie Municipale des Eaux / L'assainissement collectif

L'assainissement collectif

L'assainissement collectif

L'assainissement correspond à la collecte des eaux usées, à leurs transports, puis à leurs traitements en station d'épuration avant rejet dans le milieu naturel.

 

Le réseau d'assainissement

La collecte

Avant de pouvoir traiter correctement la pollution générée par la population TOSSAISE,

Egout bouché par la graisse

il faut tout d'abord la collecter avec rigueur.

Ainsi la commune de TOSSE s'est dotée d'un réseau d'assainissement collectif composé de canalisations sous les voiries, de pompes de relevage et de bouches de raccordement permettant à chaque abonné de pouvoir s'y raccorder.

Le réseau de collecte atteint aujourd'hui 19 651 mètres.

Le réseau d'assainissement est de type "séparatif". Aussi pour qu'il puisse fonctionner correctement, il est impératif que la séparation des eaux pluviales et des eaux usées, soit réelle au niveau de chaque raccordement.

NB : Les eaux usées sont constituées des eaux provenant des cuisines, des buanderies, des lavabos, des salles de bains, des toilettes et des installations similaires. Les eaux pluviales et les eaux de piscines en sont exclues.

La station d'épuration

Une fois les eaux usées collectées, l'une des actions majeures

stationepuration

pour atteindre le bon état des milieux aquatiques superficiels est de traiter les eaux usées pour limiter les rejets de matières polluantes, qui sont les matières organiques et le phosphore, vers le milieu naturel.

La commune de TOSSE a choisi une station d'épuration du type à boues activées.

Le principe de ce type de station d'épuration consiste à mettre en contact les eaux usées avec un mélange riche en bactéries par brassage pour dégrader la matière organique. Il faut également réaliser une aération importante pour permettre l'activité des bactéries et la dégradation de ces matières. Il s'en suit une décantation à partir de laquelle on renvoie les boues riches en bactéries vers un bassin d'aération.

 

Gestion du service d'assainissement

Pour permettre un fonctionnement optimum de ce réseau d'assainissement et de la station d'épuration, une exploitation rigoureuse est indispensable sous peine de rejet d'effluents non épurés ou mal épurés vers le milieu naturel.

Cet ensemble comprend de nombreux ouvrages, demandant une exploitation et une attention particulière :

  • réseau d'assainissement
  • postes de relèvement ou de refoulement équipés de pompes
  • station d'épuration qui comprend de nombreux ouvrages avec des équipements électromécaniques, de nombreuses vannes et des équipements de mesures et de contrôles

Ce dispositif d'assainissement en constante évolution est de plus en plus sophistiqué et les contraintes réglementaires de plus en plus sévères.

Evaluation du système d'assainissement

La loi sur l'eau de 1992 et la loi sur l'eau et les milieux aquatiques (LEMA) du 30 décembre 2006 ont défini les règles pour le suivi du fonctionnement des stations d'épurations.

La commune de TOSSE doit assurer une vérification du fonctionnement de la station d'épuration, appelé "autosurveillance". Ces données sont transmises au service en charge de la police de l'eau dans le département, et à l'agence de l'eau Adour Garonne.

En plus de ces mesures, le service en charge de la police de l'eau, peut être amené à réaliser des mesures inopinées.

Le SATESE (Service d'Animation Technique pour l'Epuration et le Service des Eaux), service du Conseil Général, assure des visites et des mesures régulières sur l'ensemble de la station d'épuration. Il exploite également les données de l'autosurveillance réalisée par la commune.

Sur la base de l'ensemble de ces mesures, le SATESE réalise un bilan annuel du système d'assainissement.

Rapport de visite du SATESE :

Le traitement des boues

Le traitement des eaux usées, entraîne la création d'un sous produit

Epandage des boues

principal que l'on appelle "la boue".

Cette boue résulte de l'activité biologique des micro-organismes vivant dans la station d'épuration et qui transforment les matières transportées par les eaux usées. Elles sont composées essentiellement de bactéries mortes, de matières organiques stabilisées, de sels minéraux et d'eau.

La production des boues de la station d'épuration de TOSSE est de l'ordre de 55 tonnes de matières sèches (production 2009).

La totalité de ces boues est valorisée en agriculture par épandage .

Cette technique de valorisation n'a pu être validée par le Préfet des Landes qu'après :

  • une étude préalable permettant de garantir la qualité des boues et l'aptitude sols à les recevoir
  • la mise en place d'un suivi et d'un programme prévisionnel annuel d'épandage
  • la réalisation d'un bilan agronomique annuel.

Plan du site

Découvrir Tosse

Actualités

Vie Municipale

Vie Pratique

Culture Loisirs et Vie Associative

Enfance et Jeunesse

haut de page