Accueil Tosse / Vie Pratique / Régie Municipale des Eaux / L'eau potable

L'eau potable

L'eau potable

Toutes les eaux de la nature ne sont bonnes à boire. Même une eau d'apparence limpide transporte en son sein toutes sortes de substances inertes et vivantes, dont certaines peuvent être nocives pour l'organisme humain.

Pour pouvoir être consommée sans danger, elle doit donc être traitée.

D'où vient l'eau que nous buvons

Les nappes d'eau souterraines constituent notre première ressource en eau.

La production de l'eau potable

Le cycle de l\'eau de consommation

Depuis son captage dans le milieu naturel jusqu'au robinet, l'eau passe par de nombreuses infrastructures dites de production ou de distribution.

La chaine de production de l'eau potable emprunte généralement les équipements suivants :

  • un ouvrage de captage
  • une usine de traitement qui permet de rendre l'eau potable grâce à une chaîne de traitements appropriés
  • une station de refoulement dont le but est l'acheminement de l'eau, au travers des différentes canalisations, vers les ouvrages de stockages
  • un réservoir, qui peut être enterré ou visible comme un château d'eau et qui permet de stocker l'eau et de maintenir le réseau sous pression, avec ou sans surpresseur.

Après ces étapes l'eau emprunte un nouveau parcours pour être distribuée aux abonnés du réseau d'eau potable.

La distribution de l'eau potable

Sur la commune de TOSSE, l'eau potable est distribuée par 37,139 km de réseau pour alimenter 1232 abonnés (chiffre 2008).

Notre réseau de distribution délivre 130 000 m3, ce qui correspond à une consommation moyenne par abonnée de 105 m3 d'eau par an (moyenne nationale de 120 m3) et une consommation journalière par habitant de 162 litres (moyenne nationale de 130 litres)

La performance du réseau d'eau potable

La maîtrise des consommations d'eau contribue à la protection de l'environnement en réduisant la consommation des ressources naturelles. En retardant l'échéance de nouveaux investissements de production, de distribution et de dépollution de l'eau, elle permet aussi de réaliser des économies de fonctionnement et, aux abonnés, de réduire leur facture d'eau

Les éléments qui entrent dans le comptage des pertes en eau sont les suivantes :

  • les défauts de comptage (dérive des compteurs, mauvaise lecture ...)
  • les gaspillages (dysfonctionnement, erreur d'exploitation ...)
  • les volumes détournés (branchement illicites ou inconnus du service de l'eau)
  • les consommations sans comptage (défense incendie ...)
  • les besoins du service de l'eau (purges, nettoyage des réseaux ...)
  • les fuites (mauvaise étanchéité des canalisations)

Pour détecter la performance du réseau, il est calculé un rendement, qui pour TOSSE atteint un taux de 90 % correspondant à une très bonne performance

La qualité de l'eau potable
Eau potable

L'eau potable est l'un des produits alimentaires les mieux surveillés de France.

Depuis son lieu de pompage jusqu'au robinet du consommateur, l'eau fait l'objet de contrôles conjugués des pouvoirs publics et des gestionnaires du service de l'eau. La surveillance commence avec les puits de captages qui doivent être sécurisés par l'établissement de périmètres de protection. L'eau est ensuite contrôlée régulièrement, au point de captage, en sortie de traitement et au niveau de la distribution du consommateur.

 

La commune de TOSSE bénéficie d'une eau potable de bonne qualité.

Extrait du tableau de suivi pour l'année 2008

  2006 2007 2008
Nbre d'ouvrages de stockage 2 2 2
Volume de stockage (en m3) 600 600 600
Linéaire de conduite (en ml) 37 139 37 139 37 139
Données clientèle      
Volumes consommés 115 767 142 021 116 774
Indicateurs quantitatifs      
Volumes produits (en m3) 0 0 0
Volumes exportés (en m3) 0 0 0
Volumes mis en distribution (en m3) 117 263 171 662 129 009
Volumes achetés au S.I.B.V.A. 129 383 170 676 135 968
Volume perdu achat 12 120   6 959
Volumes perdus distribution 1 496 29 641 12 235
Nombre total de branchements 1 123 1 169 1 232
Nombre de compteurs 1 191 1 247 1 229
Rendement primaire du réseau (%) 89 % 83 % 91 %
Indice linéaire de pertes (en m3/km/j) 0,9 1,9 0,9
Indicateurs qualitatifs (hors eau brute) Total Conforme % conformité
Nombre d'échantillons contrôle sanitaire DDASS 10 10 100 %
 dont analyses physico-chimiques 10 10 100 %
 dont analyses bactériologiques 8 8 100 %

Les limites de qualité

Le Code de la santé publique fixe des valeurs limites de qualité que l'eau potable doit respecter. Ces limites sont fixées par paramètres. La commune a obligation de les respecter.

De même le Code de la santé publique fixe des références de qualité qui, lorsqu'elles sont dépassées, ne constituent pas un risque pour la santé des consommateurs mais montrent un dysfonctionnement des installations de traitement.

Pour en savoir plus

Consultez le site de la Agence Régional de Santé Aquitaine : lien

Plan du site

Découvrir Tosse

Actualités

Vie Municipale

Vie Pratique

Culture Loisirs et Vie Associative

Enfance et Jeunesse

haut de page